Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Le blog de Barbuzard
  • : Autour de l'approche de la plongée sous son abord technique. Plongées sur épaves profondes, spéléo, recycleurs,... Les trucs et astuces matériels, les conseils, les bons plans, les expéditions, les projets, les infos, les coins à découvrir,...
  • Contact

Profil

  • Barbuzard
  • Plongeur entre deux-eaux. Passionné et curieux, je suis un touche à tout avide de connaitre de nouveaux horizons et toujours partant pour de nouvelles aventures.
  • Plongeur entre deux-eaux. Passionné et curieux, je suis un touche à tout avide de connaitre de nouveaux horizons et toujours partant pour de nouvelles aventures.

Recherche

Archives

29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 22:05
La semaine passée, comme prévu, nous nous sommes retrouvés dans le Lot pour quelques jours d'entraînement en plongée sout'. Je retrouvai là bas Laurent et Jérôme. Malheureusement la météo des jours précédents n'ayant pas été des plus clémentes, les conditions de plongées nous ont cantonné à quelques résurgences praticables. Qu'importe, Laurent avait justement prévu des exercices pour dompter son nouveau jouet jaune.
Le premier jour donc, mise en jambes dans la vasque de St Georges de Montvalent. Nous limitons les paramètres au passage de l'étroiture (-30m) et retour. L'objectif étant de reprendre les exercices de base (passage en circuit ouvert, progression sans phare, pose de fil, test de config,...). Au total, c'est une sortie de 45' qui nous a fait le plus grand bien.

Deuzième jour, après moults hésitations et changements de plan, nous nous rendons Laurent et moi (Jérôme ayant été retenu par son boulot), à Cabouy. C'est ici qu'il y a 2 ans, Laurent découvrit la plongée sout' quasiment comme moi quelques semaines plus tôt, dans des conditions superbes. David nous avait guidé dans cette galerie majestueuse où nous y avions croisé un duo de plongeurs Anglais, dont un avais un "Inspiration". C'est là aussi que j'y avais croisé un peu plus tôt un "Boris" pour la première fois.

Las, ces conditions se méritent et là c'est avec un courant important et un visibilité de 3m environ que nous y retournons. La connaissance du site nous conduit facilement sur le fil. Nous nous sommes au préalable entendu sur les paramètres à ne pas franchir (le premier atteind entraînant le demi-tour). Je passe donc en premier à l'aller.
Collés sur le fil, nous avançons lentement. Nous atteignons la zone des 350-400m après 50'! Très lent... Là, plus de fil. Je sort un spool et commence à dérouler. Arrivé au bout, toujours pas l'autre extrémité. Je fixe et coupe. Signes, vérif' et demi-tour comme convenu en fonction du temps. Le retour fut très rapide et plus aisé en moins de 20'...!
La pudeur nous conduit à passer sous silence les quelques désagréments rencontrés par l'un comme l'autre avec l'outillage permettant de satisfaire un besoin naturel, même si les éclâts de rires qui ont suivi ces 75' de plongée doivent encore résonner dans la vallée...

Le troisième jour, Jérôme est enfin libre et nous promet une surprise. Le but de la manoeuvre est multiple. Il doit avant tout tester son nouveau scooter Bonex dans des conditions simples pour apprendre à dompter l'engin.

Les performances annoncées sont vertigineuses, pas moins de 5kms dans à peine 15kgs. Ce poids prenant toute son importance pour la suite.
La deuxième est de nous faire découvrir un nouveau site avec un e partie en franchissement de galerie exondée. Nous verrons qu'il ne sagit pas là que d'une simple promenade, mais nécessite une préparation pointue.
Ensuite, la gestion du matériel lors de chemin d'accès difficiles (là juste une question de distance). Mais aussi, l'occasion d'affiner les réglages dans une eau peu profonde (moins de 6m dans le S1), important en CCR avec le volume de la boucle.
Auparavant, nous aurons eu une démonstration de la transformation d'un Bauer 6m3/h en mini station Grimal (oui oui, 4 filtres et un bac d'eau):
L'approche se révélera particulièrement "suante" avec ce chemin serpantant dans le bois et la nécessité des 3 aller-retour avant plongée. Le banc naturel avant les guets est salutaire...
Et oui, on a hésité avec Ping-pong...

C'est reparti!

Même pas glissé!

Bref, après ce travail de mulet (tiens la prochaine fois, on empruntera ceux du moulin au début du chemin...), une petite pose GO2, histoire de se retaper...

Bon c'est pas tout ça mais si on allait plonger...

A peine passé
l'étroiture, la magie opère... Une roche ciselée et claire. Du travail d'artiste dans cette vaste cavité du S1 qui débouche sur une très belle salle en fin de S1... La récompense est là.
Arrivés à ce stade, Laurent est envoyé en éclaireur, embout du recycleur en bouche "au cas ou" la cascade aurait levé des choses peu respirables (exercice bien utile dans les cas réels d'exondée non respirable. Nous l'attendrons ainsi près d'une demi heure. Le niveau de l'eau ayant bien baissé, la distance est longue et trop périlleuse pour cette fois avec nos moyens. Qu'à cela ne tienne, nous nous exerçons donc à la pose de fil (encore???) est autres petites subtilités dans le S1.
Le retour plannant est un vrai bonheur le long de ces 140m de cavité. L'intérêt c'est que là les réglages de flottabilités sont sollicités en permanence dans ces profondeurs.
Les quelques instants de quiétude à la sortie précédent le convoyage du matériel, déjà on songe à y revenir.

Le dernier jour,
Laurent nous abandonne pour remonter avec la petite famille vers son home sweet home, mais Boris décide de se mettre aussi en pause. Nous passerons donc la matinée à chercher la panne, ne pouvant rendre hommage à David au Ressel comme prévu.
La panne semble isolée et résolue. C'est heureux, car une belle plongée dans les eaux salées d'Ouessant, sur l'épave de l'European, m'attend le dimanche suivant. Entre deux eaux donc...

Partager cet article
Repost0

commentaires

dav 15/03/2011 18:42



nous qui habitons juste à côté,et qui allons souvent nous y promener ( en terrestre...),nous sommes conquis par cette jolie vidéo:l'oeil de la doue comme nous le verrons jamais,merci


signé:la p'tite famille lors de votre plongée du 13/03/2011


 



JB 03/06/2009 22:05

Rha la la, ces compte-rendus, ça me donne autant de bonheur que de mélancolie... Pauvre terrien...